Penser la notion d’immobilier durable

Penser la notion d’immobilier durable

Doit-on uniquement penser l’immobilier durable au prisme des enjeux du développement durable appliqué à l’immobilier ? Peut-on considérer que ce concept se résume à la construction de bâtiments responsables ?

Immobilier durable : quelle définition ?

La définition du concept d’immobilier durable doit se poser à l’heure où le gouvernement et les groupes de travail de l’immobilier ont pris des mesures pour améliorer l’impact environnemental du bâtiment. On peut évoquer la réglementation thermique à venir -RT 2020- le décret tertiaire ou encore la loi Energie-Climat de 2019. Toutes ces incitations font sens quand on garde à l’esprit que le bâtiment génère 45% de la consommation d’énergie finale. A partir de ce postulat, on comprend pourquoi les acteurs se sont mobilisés pour transformer le secteur de l’immobilier. Toutefois, il n’ont pas perdu de vue son puissant levier économique. Difficile équation qu’est celle du développement durable : préserver l’environnement et maintenir la croissance et les revenus générés par l’immobilier !

Immobilier et développement durable

Face à cette équation, l’immobilier durable fournit un ensemble de solutions indicatives pour appliquer les trois piliers du développement durable à l’immobilier. En fait, ce concept n’est pas artificiel. En effet, il n’entend nullement appliquer les principes du développement durable à l’immobilier sans en comprendre ses enjeux et spécificités intrinsèques.

Il ne se résume pas uniquement à l’accroissement de la construction de bâtiments responsables.

Le concept ne peut pas seulement être défini comme l’interconnexion des acteurs de l’immobilier et du bâtiment pour une gestion compréhensive et à l’écoute des besoins.

De plus, il ne peut se comprendre uniquement comme l’immobilier respectant les réglementations du bâtiment pour fournir des biens à forte plus-value financière et à faible obsolescence.

Des bâtiments responsables, un métier, un secteur

Enfin, il est au contraire l’agrégation de ces trois principes :

  • Tout d’abord, des bâtiments responsables : dans le rapport « Cap sur le futur Bâtiment responsable », le groupe Réglementation Bâtiment Responsable 2020 donne sa définition du bâtiment responsable : « Le bâtiment responsable de demain ne sera pas seulement un bâtiment sobre en énergie, mais aussi bien connecté à son territoire, soucieux de son empreinte carbone et de sa faible utilisation de ressources primaires dans tout son cycle de vie, anticipant ses mutations possibles comme sa déconstruction, se préoccupant de la santé et du confort de ses usagers, et économique en exploitation. »
  • un métier, l’immobilier, qui conserve ses activités traditionnelles en renforçant la communication entre les acteurs du bâtiment pour une approche plus sociale.
  • un secteur qui a su s’adapter aux réglementations et préserver l’environnement en intégrant ses normes comme des atouts économiques pour le bâti.

Ce concept promeut un changement de paradigme dans le secteur immobilier. Les solutions que portent l’immobilier durable encouragent à la gestion collective des projets. Il encourage aussi à la lutte contre l’obsolescence des bâtiments, à l’efficacité énergétique, et à considérer le confort des occupants. Comme le pointe le blog Business & Marchés « intégrer le développement durable à un projet immobilier pour qu’il soit justement lui aussi durable, ne doit donc pas se limiter à obtenir une certification environnementale. »

Un concept complet

Les occupants

Avant d’anticiper les besoins, l’immobilier durable cherche à les comprendre. Il les place au cœur de sa démarche l’occupant, son confort et son bien-être. Il applique le pilier social du développement durable pour améliorer les espaces de travail. Tout cela en réduisant les charges des occupants sans négliger la visibilité et attractivité du bien sur le marché. Ainsi, le développement durable appliqué à l’immobilier n’est pas uniquement d’ordre technique. En effet, il entend prendre en compte les services aux occupants.

Energie verte et rénovation énergétique

Ainsi, ce type d’immobilier respecte l’environnement en valorisant le déploiement des énergies vertes pour rendre les bâtiments toujours plus autonomes. De plus, il vise à faire de la ville une ville durable, une ville saine limitant les émissions de gaz à effet de serre.

L’immobilier durable encourage la transformation du bâti pour généraliser la rénovation énergétique et générer des bâtiments plus performants. Il vise à réduire les charges énergétiques, améliorer le confort et minimiser l’impact environnemental des constructions. Le pilotage énergétique des bâtiments et la fine sélection des matériaux composants l’enveloppe du bâti révèlent l’importance de la sélection et du contrôle tout au long du cycle de vie du bâtiment: de la construction à la maintenance.

Economie circulaire

L’immobilier durable envisage l’économie circulaire comme une priorité pour l’achat de ses fournitures, et dans le choix de ses prestataires. En privilégiant cette approche, il génère une économie locale et qualitative.

Accessibilité et finance verte

L’immobilier durable est un acteur engagé dans l’accessibilité. Il vise à faciliter l’accès de tous à des biens respectueux de l’environnement et à la rénovation énergétique du bâti. Les bases financières de ce modèle sont orientées sur les primes, aides financières étatiques et privées-CEE. Sans oublier le tiers-financement et les prêts à taux réduits.  

Aussi, c’est la finance verte, par la génération d’actifs immobiliers à forte plus value financière. C’est également la construction de biens novateurs et en phase avec les réglementations.

C’est une notion qui ne néglige pas la connectivité des espaces, pour renforcer les moyens communication et l’accès de tous à l’information. Enfin, l’immobilier durable se veut viable, vivable, inclusive, respectueux de l’humain et du vivant, limitant l’étalement urbain et les déplacements, les déperditions énergétiques et les dépenses excessives.

Notre engagement

Notre société Immo Durable a engagé ce tournant dans la gestion locative et la vente immobilière. A cet égard, nous avons transformé notre conception de l’immobilier autant dans nos actions quotidiennes que dans notre rapport aux prestataires. Nous avons formalisé les mesures prises dans une charte propre à notre agence. Elle nous engage à être le respectueux de l’environnement et des clients pour assurer un service de qualité. De plus, vous pourrez également suivre nos actions au travers de notre blog. Ainsi que nos différents réseaux sociaux : Facebook, Twitter, Linkedin, Instagram.

Vous souhaitez rester informé des tendances? Vous pouvez également suivre les dossiers proposés par l’Observatoire de l’immobilier durable, le Plan Bâtiment Durable et Construction 21.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *